les différentes formules de transcription et compte-rendu

Il existe différentes formules de transcription et compte-rendu, selon le degré de fidélité au contenu audio et l’usage qui en sont attendus. Chacune de ces formules appelle une technicité particulière. Elles répondent ainsi à des besoins variés : garder une trace fidèle d’un échange, rendre-compte en toute neutralité des décisions d’une assemblée, restituer les fruits d’une réunion de façon intelligible, partager des résultats au travers d’une synthèse communicante… Et vous, savez-vous quel type de transcription convient le mieux à votre projet ?

Un mot vide cela n’existe pas, il y a seulement des mots usés qui ont encore un contenu.
– Martin Heidegger, Introduction à la métaphysique, 1953

À chacun sa transcription !

Chaque type de transcription répond à un besoin. Selon l’objectif que vous poursuivez, la nature du sujet traité (scientifique, juridique, administratif, technique, communicant…) et les personnes auxquelles vous destinez le rendu final, vous profiterez plus particulièrement d’une formule de transcription plutôt qu’une autre.

les types de transcriptions et compte-rendus que je vous propose :

Pour la recherche et tous types d’entretiens TRANSCRIPTION INTÉGRALE (verbatim ou mot à mot)
Respect du langage oral : reprise des hésitations, silences, tics de langage, répétitions, digressions, onomatopées, rires, erreurs de français…
Pour la recherche, le journalisme ou les procès-verbauxTRANSCRIPTION ÉPURÉE (contenu nettoyé pour plus de lisibilité)
Suppression des hésitations, répétitions, onomatopées, tics de parole, silences ou rires… sans reformuler.
Pour les conférences, séminaires, tables rondesCOMPTE‐RENDU INTÉGRAL (style direct mais langue impeccable)
Reprise exhaustive des interventions en style direct (« je »), avec correction des erreurs de français, négations complétées, harmonisation de l’emploi du « on » et du « nous », suppression des hésitations et répétitions, etc.
Pour un style et une clarté irréprochablesCOMPTE‐RENDU REFORMULÉ (ou RÉVISÉ ) (style indirect)
Passage du style oral au style écrit, reformulation des énoncés à la 3ème personne (« il »), harmonisation du niveau de langue, passages redondants résumés, utilisation de titres, sous-titres, puces…
Pour communiquer plus facilementCOMPTE‐RENDU SYNTHÉTIQUE (résumé structuré au style indirect)
Reprise uniquement des éléments essentiels, présentés soit de façon thématique, soit de facon chronologique, au style indirect.
Pour synchroniser des podcasts (audio/vidéo)TRANSCRIPTION MINUTÉE (avec codes temporels)
Transcription intégrale ou épurée, avec relève des codes temporels (ou Timecodes) phrase par phrase.

BON À SAVOIR

Vous souhaiter garder trace d’une rencontre prévue avec les médias ou avec des partenaires, en vue de sa diffusion en interne ou externe ? Il vous faut un texte clair et accessible à tous ! Pour cela, vous pouvez avoir recours au compte-rendu intégral (fidèle à l’expression directe des interlocuteurs, mais rédigé dans une langue impeccable), au compte-rendu révisé (passage au style indirect, contenu harmonisé selon le niveau de langue souhaitée, mise en forme améliorée), ou au compte-rendu synthétique (pour disposer d’un résumé structuré ne reprenant que l’essentiel).

Combien de temps ça prend ?

Pour transcrire 1 heure d’enregistrement, il faut en moyenne 7 heures de travail (sans compter le temps de relecture et correction). Dans les faits, cela va de 6 heures (pour les fichiers audio de très bonne qualité et ne présentant pas de difficulté particulière) à 8h (lorsque ces fichiers sont de médiocre qualité ou qu’il y a des exigences particulières qui impliquent un plus grand temps d’analyse et sélection des éléments à transcrire).

Plusieurs facteurs jouent sur le temps de transcription :

Le temps de transcription a un impact sur le prix. Pour réduire le budget dédié à une transcription, vous pouvez agir sur les facteurs que vous pouvez maîtriser en amont (ex : conditions d’enregistrement).

Pour savoir quel type de transcription vous conviendrait le mieux :